“Nous sommes infirmières ». Un an après la pandémie, le bilan. Aissé et Angélique

A- t- on oublié le personnel de santé? Au début de la pandémie, je me souviens qu’en France et en Europe à 20h, tout le monde ouvrait sa fenêtre pour applaudir le personnel de santé. Un an plus tard, cette pratique a disparu aussi vite que son apparition. Aujourd’hui, nous sommes plongés dans notre routine et le personnel de santé continue de travailler. 

En mars dernier, je me suis demandée quel étaient le ressenti des infirmières mais surtout du personnel de santé après un an de pandémie. J’ai donc discuté avec Aissé et Angélique, deux femmes géniales que j’ai rencontré grâce aux algorithmes d’Instagram.

Dans cet épisode, qui est d’utilité publique, Aissé et Angélique, deux infirmières québécoises vous racontent leurs quotidiens mais aussi leurs conditions de travail (difficile)pendant cette pandémie.

« C’est un métier qui est beau mais à la fois emprisonnant. » Aissé

« J’ai l’impression de ne pas avoir de vie et de vivre que pour l’hôpital. » Angélique

 Nous avons aussi discuté du mouvement qu’elles ont créé suite au décès de Georges Floyd: Blackestrie. 

Ep 6: " Nous sommes infirmières" Aissé et Angélique Paroles de femmes by Houmou

Bonne écoute

N’hésitez pas à partager le Podcast Paroles de femmes By Houmou et à mettre des étoiles. sur Apple Podcast.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s